Puzzles & casse-tête en bois gratuits à fabriquer, construire soi-même

Puzzles & casse-tête en bois gratuits à fabriquer, construire soi-même

plus c'est simple moins c'est facile

Après avoir rencontré un large public, depuis des élèves de collège jusqu'à des polytechniciens diplômés voire des chercheurs en mathématiques, je suis surpris de constater que les casse-têtes les plus simples posent parfois de grandes difficultés à la majorité!

 

Il devient inutile de présenter les plus complexes qui me demandent d'avoir une anti-sèche sur moi pour retrouver leur solution.

J'en emmène quand même toujours un, histoire de bluffer un éventuel hyper spécialiste .

 

Par contre pour une prise de contact avec un public de passants qui s'arrêtent au hasard, j'ai mis au point une présentation qui utilise des casse-tête avec un minimum de pièces; 2, 1 voire 0...

 

l'exemple le plus criant est le tétraèdre:

 

Le tétraèdre est un puzzle à seulement deux pièces identiques. Il est tellement simple qu'on peut le croire sans intérêt, donc j'hésitais à le présenter et pourtant chaque fois que je le montre à un public non averti il pose des problèmes à ceux qui sans le connaitre, pensent le résoudre facilement.

Le temps maximum observé est de 20mn ce qui démontre la force de l'habitude. Le temps moyen tourne autour de 2 à 3mn ce qui est très étonnant en regard de sa simplicité.

Du coup pour agacer encore plus le public je l'ai baptisé "le casse-tête pour blonde de quatre ans" en rajoutant que: " moins de deux pièces c'est une seule et qu'une seule pièce, ce n'est plus un casse-tête!". Ce qui n'est pas tout à fait exact comme on va le constater plus loin!

Bien sûr certains vont le trouver en moins de dix secondes mais la grande majorité des gents commencent par douter de la possibilité d'une solution et ne trouve la solution qu'en plusieurs minutes qui leur semblent interminables et après des tentatives qui apparaissent comme de plus en plus vaines.

 


Pourquoi un casse-tête aussi trivial pose tant de difficultés à la plus-part des gents?

C'est parce que notre cerveau est habitué à rechercher des symétries surtout lorsque deux pièces absolument  identiques doivent s'assembler. Cette habitude contrarie la réflexion pour la recherche de la solution qui, justement, n'est pas symétrique. L'énervement et la contrariété envahissent rapidement le cobaye qui sent le ridicule monter en lui, et la honte de ne pas trouver alors qu'un enfant dont le cerveau est moins (dé)formé arrive généralement plus rapidement à découvrir cette solution.

 

Du coup je me suis penché sur cette question:

les casse-tête à seulement deux pièces sont-ils plus faciles?

peut-on faire un casse-tête à une seule pièce? Hé bien oui! Il y en a déjà sur ce blog

 et sans pièce du tout? Encore oui! Mais évidemment ce n'était pas encore  sur le blog.

 

d'autres casse-tête à deux pièces:

Loop La solution une fois connue est évidente mais les premiers essais sont contrariants avec 2 morceaux identiques loop à commander.

Elke une solution plusieurs chemins de sorties dont un seul permet de séparer les 2 pièces par rotations successives à commander

Les cerises va contrarier ceux qui raisonnent à plat et pas dans l'espace

Les arches comme l'Elke une histoire de chemin et de rotations dans l'espace avec 2 morceaux identiques mais avec un problème gauche droite

Amusant idée-choc un faux problème d'optique mais un vrai problème de symétrie haut bas

Sans toucher la première réaction c'est de dire que "ce n'est pas possible!" il faut mettre son cerveau et son imagination en action

Symetrick pour moi le plus difficile il m'a imposé plusieurs heures sur 2 jours et une nuit de réflexion toujours sur la symétrie

 

les casse-tête à une seule pièce:

la flèche versatile une difficulté d'interprétation de notre cerveau qui peine à interpréter des rotations successives selon deux axes dans l'espace

l’anagyre un mélange de problème gauche / droite et de rotation

la tresse tresser et défaire. Moins simple qu'il n'y parait mais un casse-tête  avec des retournements par rotation des extrémités

 

plus surprenant les problèmes sans aucune pièce:

Mais comment présenter un casse-tête sans pièce?

Par la seule force de la pensée...avec un discours ou en vidéo, rien dans les mains rien dans les poches...

 

 

-La symétrie une notion simple, mais moins qu'il n'y parait!

En effet quand on pose la question: "c'est quoi une symétrie?" les élèves du collège répondent: "c'est la même chose en pas pareil"

Un définition qui démontre le manque de vocabulaire pour la définir. D'abord il n'y a pas une symétrie, mais des symétries.

 

il y a la symétrie dans un plan par rapport à un point du plan ou par rapport à une droite du plan, celle que l'on apprends en classe.

Mais aussi la symétrie dans l'espace à 3 dimensions par rapport à un point de cet espace ou par rapport à un plan du même espace.

Elle arrive plus tard et est enseignée par des professeurs qui font eux aussi des confusions entre elles.

 

ça nous en fait 4 qui ne sont pas définies par des mots précis mais par des périphrases comme ci-dessus! ce déficit de vocabulaire entraine donc des imprécisions et des incompréhensions. Chacun projette ce qu'il veut bien entendre sous le terme "la symétrie".

D'ailleurs qu'est-ce qu'une symétrie dans l'espace par rapport à une droite?

Quelles sont les différences de propriétés de chacune?

 

Nous avons tous une pratique quotidienne de la symétrie dans l'espace par rapport à un plan avec l'observation de notre reflet dans un miroir.

l'expérience la plus probante dans cette situation est la réponse à cette question: "quel bras tend notre reflet si on tend le bras gauche?"

Tous admettent que si l'on tend le bras gauche notre reflet lui tend le bras droit et réciproquement. Donc un miroir inverse la gauche et la droite.

 

Si l'on pose ensuite la question: "est-ce qu'un miroir (plan) peut inverser le haut et le bas"? Presque tous répondent "non".

 

Pourtant si par la pensée vous placez le miroir sur le sol ou au plafond chacun admet, après un moment de réflexion, que le reflet se présente avec les pieds en l'air et la tête en bas.

si on pose une nouvelle fois la question: "quel bras est tendu par ce reflet qui a la tête en bas si je tend le bras gauche?"

les réponses sont alors partagées, certains disent le gauche d'autre le bras droit. Ce qui démontre l'inaptitude à reconnaitre les propriétés intrinsèques de cette symétrie dont on a une expérience quotidienne, mais toujours contre un mur. Le changement de situation a créer le doute.

 

La bonne réponse; mon reflet dans un miroir posé au sol, tend lui aussi, le bras droit si je tend le bras gauche et réciproquement.

 

récapitulons:

- Un miroir inverse toujours la gauche et la droite.

- Il peut inverser le haut et le bas contrairement à un avis général mais seulement quand il est au sol ou au plafond, c'est à dire placé au dessus ou dessous de moi et perpendiculairement au plan de ma symétrie gauche/droite qui elle passe (heureusement fictivement)  dans l'axe de mon corps.

 

je vous laisse imaginer le texte à rédiger sur cette question difficile:

quelle est la direction du regard de mon reflet en fonction de la direction de mon propre regard? Pensez à bien la définir, pour tous les cas, de symétrie et de direction.

 



31/10/2019
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 134 autres membres