Puzzles & casse-tête en bois gratuits à fabriquer, construire soi-même

La classification des casse-tête

Chacun pense mieux comprendre un ensemble en faisant un rangement ou une classification du domaine concerné.

exemples: les espèces vivantes, les fossiles, les étoiles, les livres d’une bibliothèque, les maladies..

les rangements eux-mêmes font l'objet d'une classification en fonction du nombre de critères à prendre en compte.

 

Le rangement simple sur 2 critères avec des casiers en colonnes et rangées est simple à mettre en œuvre.

Au delà de 2 critères les choses se compliquent même avec les arbres de choix et d'autres méthodes.

 

Je suis toujours surpris de voir pour le domaine des casse-tête des classifications sur le seul critère de la difficulté par exemple avec des étoiles de 0 à 6 par exemple. C'est comme mesurer l'intelligence avec un thermomètre ou plutôt le seul QI , Quotient intellectuel entre 0 et 140, alors qu'il existe différentes sortes d'intelligences: mathématiques, littéraire, manuelle, musicale, etc...

La nature des tests va influencer le résultat pour qualifier le degré d'intelligence, car un mathématicien risque d'être nul sur des questions de culture générale comme le sport, les voitures, la vie des chanteurs à la mode, etc...

 

Quels sont les critères que je regarde pour un casse-tête? Et quels sont les échelles de variations?

 

les critères objectifs que l'on peut retenir sont:

- le prix

- la nature des matériaux: bois, métal, verre, plastique, corde, etc...

- la solvabilité par un programme informatique ou non

- la forme du puzzle à plat ou en volume et donc s'il est imprimable sur une feuille ou par imprimante 3D

- la  forme des pièces carré, cylindrique, sphérique, hexagonale, etc.

 

- la forme finale

 

- le nombre de pièces voire sans aucune pièce

 

- le nombre de formes différentes des pièces du casse-tête

 

- le  nombre de mouvements pour démonter la première pièce puis les suivantes

 

- le nom de l'auteur ou inventeur

 

 

- la date de création

 

 

- la protection ou non par un brevet

 

 

Les critères plus subjectifs, par exemple de facile à très difficile pour:

- la fabrication

- le démontage

- le remontage

 

Les mécanismes, forces, ou astuces en jeu comme:

la gravité, les poids et contre-poids, la force centrifuge ou gyroscopique, la vorticité, le magnétisme, des ressorts, des chocs, des déformations, l'élasticité, la topologie, le souffle, les enclenchements, les illusions optiques, des propriétés mathématiques ou géométriques, des propriétés contre-intuitives ou illogiques, faisant appel à la dextérité, la rapidité, les équilibres, les différences de densité, de température, d'humidité, les approximations non détectables et ceux auxquels je n'ai pas pensé...

 

 

On peut aussi:

 - donner un avis sur l'originalité de classique ou commun à très original.

 - donner un avis sur l'esthétique

 

On peut les classer par catégorie, fonctionnement, etc...

Aucune classification n'est exhaustive puisqu'il s'invente encore des casse-tête qui ne rentrent dans aucune des catégories existantes.

exemple les casse-tête électroniques.

autre exemple d'un inventeur spécialisé dans une catégorie récente

Grégory Bénédetti spécialisé dans les mouvements coordonnés exemple le blind burr.

 


quelques exemples de tentatives de classement:

Le site d’Ishino

 

La clasification de Rob

 

La collection de Chantal

 

Les catégories de Puzzle place


 Cocorico les inventeurs Français recensés par Ishino ayant déclaré certaines de leurs inventions:

 

Stéphane Chomine (704)

 

 

Gregory Benedetti (138)

 

 

David Rousseau (84)

 

 

Guy Brette (51)

 

 

 

Patrick Farvacque (6)

 

 

 

Jean Carle (2)

 

 

 

Jean-Paul Pierlot (1)

 

 

 

Maurice Vigouroux (1)

 

 

 

 

Tous ne déclarent pas leur production sur le site d'Ishino

Il faut rajouter par exemple

Christian Blanvillain

 

 

 

Pertersen émilio

 

Non seulement il s'invente chaque semaine des dizaines de nouveaux casse-tête mais il s'invente encore de nouvelles catégories de nature de casse-tête presque chaque année...

Collectionner ou ne seulement envisager de connaitre tous les casse-tête dans ces conditions, est et restera pour toujours une mission impossible, même pour les plus grands spécialistes, mais c'est quand même bien d'essayer ne serait-ce que pour les ranger et surtout les retrouver...

L'astuce pour tout ranger ce sont les catégories "autres" et "divers".

 

Personnellement j'ai trouvé une branche du domaine des casse-tête qui semble particulièrement simple ou commune, mais qui est justement négligée, mal comprise, et même mal enseignée: La symétrie!

Premièrement on devrait dire les symétries pour lesquelles j'ai déjà rédigé un article.

Généralement, je montre principalement comment construire la plus part des casse-tête. Quelques fois je montre aussi des casse-tête que je me procure parce que je ne peux pas les fabriquer pour des raisons diverses.

Par exemple une matière métallique que je ne peux mouler ou un casse-tête qu'il faut posséder pour comprendre un mécanisme caché avant de l'expliquer.

Les casse-tête que je présente demandent le plus souvent de connaitre la solution pour pouvoir les fabriquer.

Il y a de plus rares cas de casse-tête que l'on peut fabriquer sans connaitre la solution.

Justement les cas dans cette catégorie tombent également dans la catégorie des casse-tête symétriques. On Pourrait en déduire qu'ils vont être plus facile à résoudre, hors c'est justement le contraire! Ils sont presque systématiquement parmi les plus difficiles à résoudre.

Les exemples les plus criants sont:

YESSymmetrick, Lucky find, Identtrick.

Ce qui me conduit à penser que les plus grandes difficultés se cachent dans les problèmes les plus simples...

 

 

 



24/10/2021
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 173 autres membres